UN LIVRE A DECOUVRIR LE BANC -récit de Marianne Sluszny

 

Voilà un récit trop peu présent en librairie et très peu valorisé par la critique. Pourtant « LE BANC «  quatrième roman de Marianne Sluszny ,nous touche par le vécu, retranscrit avec justesse et sensibilité par une ancienne collaboratrice de la RTBF, Marianne Sluszny, scénariste, journaliste, productrice de documentaires.

Ce récit à deux voix , celle de son compagnon, Guy Lejeune et la sienne nous transmet un message d’amour tout en décrivant un combat quotidien contre la maladie .

En lisant ces pages je me suis assis sur le banc près du noyer où reposent les cendres de Guy Lejeune et je ne l’ai plus quitté. J’ai perçu la continuité de la vie dans l’écriture délicate de Marianne.

J’ai découvert des pans méconnus de l’enfance de Guy, revisité son parcours professionnel, sa vaste culture , son intelligence et son humilité.

Marianne et Guy , deux guerriers, dressés face à la dégénérescence physique et à l’affaiblissement des facultés intellectuelles. Complicité, complémentarité dans l’expression de ces deux voix fusionnées pour constituer une unité forte dans la joie , la douleur.

Fille de pianiste, Marianne Sluszny nous offre une page de vie dans un récit fluide , sensible, attachant.

Une petite musique en mode mineur : tristesse et nostalgie.

Je quitte ce BANC parsemé des coquelicots et des pavots de votre jardin avec le chagrin mais aussi la joie d’avoir pu pénétrer dans l’intimité de votre compagnonnage à livre ouvert !

                                                                       Robert LOMBAERTS

A commander chez Filigranes, la Licorne et toutes les bonnes librairies.